Musée Rodin
En direct

Rodin, what's new

Voir toutes les actualités

La Porte de l'Enfer située au musée d'Orsay © agence photographique du musee Rodin - Jerome Manoukian

Parcours spécial Rodin

Du 1er mars au 15 août 2017
Musée d'Orsay, Paris, France

À l’occasion du centenaire de la mort d’Auguste Rodin (1840-1917), le musée d’Orsay s’associe aux manifestations organisées par le musée Rodin et propose un parcours spécial, signalé dans les cartels, autour des sculptures de l’artiste conservées au musée d’Orsay. Du 22 mars au 31 juillet 2017, le musée Rodin organise une exposition majeure aux Galeries nationales du Grand Palais, où sera exposé le Balzac, remplacé ici par un bronze spectaculaire de la Défense de Paris.

L’histoire de la présentation de la sculpture de Rodin au musée d’Orsay est particulière. Lorsque le sculpteur fit de l’État son légataire universel en 1916, la plupart des œuvres acquises de son vivant pour le musée du Luxembourg furent envoyées, après sa mort en 1917, à l’hôtel Biron, désormais musée Rodin ; pendant de longues années, seul L‘Âge d’airain fut exposé au Louvre.

Lors de l’ouverture du musée d’Orsay en 1986, il fut décidé une répartition harmonieuse avec le musée Rodin, tout proche. L’Hôtel Biron conserva en ses murs quelques marbres majeurs, tel le Baiser, et en restitua d’autres, comme la Pensée. Le dépôt par le musée Rodin de quatre grands modèles en plâtre, la Porte de l’Enfer, Balzac, Ugolin et la Muse Whistler permit à Rodin d’occuper au musée d’Orsay la place majeure qui lui revient dans l’histoire de la sculpture au XIXe siècle. Installer la Porte de l’Enfer au musée d’Orsay redonnait son sens à cette commande de l’État, faite en 1880 pour le musée des Arts décoratifs qui aurait dû s’élever sur le site de l’ancienne Cour des Comptes incendiée en 1871, c’est-à-dire sur l’emplacement même de la gare d’Orsay.

> musée d'Orsay

Partager :

Rodin par vous

#Rodin100